Grégory Mancel, formateur réseaux sociaux et consultant en stratégie digitale, répond aux questions du Sorbonn@ute.


Quelle stratégie digitale doit aujourd’hui adopter un étudiant ou un diplômé en quête d’un poste ?

« En tant qu’étudiant ou diplômé, vous devez être présent là où se trouvent les recruteurs sachant que leurs réseaux sociaux ‘préférés’ sont, dans l’ordre, LinkedIn, Facebook (à ne pas sous-estimer donc) et Twitter, qui peut-être quasiment considéré comme un réseau social professionnel pour peu qu’on l’utilise dans ce sens, avec une stratégie bien définie au départ. Ne parlez pas de choses personnelles et réduisez votre champ de publication à des thématiques précises en lien avec votre projet professionnel.

Sur LinkedIn, un étudiant doit suivre des entreprises dans les secteurs qui l’intéressent afin de recueillir des informations sur leur activité, les personnes qui y travaillent (notamment les responsables de ressources humaines pour entrer en contact avec eux) ou encore les offres d’emploi pour postuler. Facebook est intéressant dans la mesure où des entreprises y diffusent des offres et des concours.

Vous pouvez développer et montrer votre expertise en participant à des groupes de discussions sur des thématiques toujours en lien avec votre projet pro. Vous devez également effectuer une veille et vous informer en vous inscrivant à des groupes liés à la recherche d’emploi et au recrutement. Il faut être actif en partageant des contenus intéressants. Vous aurez peut-être alors l’opportunité de déposer une annonce dans l’un de ces groupes au bon moment. Sur Twitter, vous pouvez diffuser votre propre annonce sous la forme d’un tweet avec un visuel original préalablement créé grâce à un outil comme Canva. Il y a une multitude d’exemples à voir sur ce réseau social. Inspirez-vous-en, mais ne copiez pas. Restez authentique ! Enfin, il faut utiliser également les applications mobile comme Kudoz, Wizbii, Jobijoba… voire tout simplement Leboncoin. « 

Comment se démarquer positivement pour se faire repérer et être recruté ?

« Il faut que vous soyez actif et présent très régulièrement sur les réseaux sociaux ! Mais gardez bien à l’esprit qu’on ne peut pas être partout tout le temps. Concentrez vos efforts sur trois réseaux sociaux maximum. Sur LinkedIn, vous allez vous démarquer en développant un réseau de qualité. N’acceptez pas toutes les invitations et, inversement, n’invitez pas tout le monde à vous rejoindre. Pensez à créer des liens authentiques, qui vont peut-être ensuite déclencher de vraies opportunités. Créer des liens authentiques, cela passe par l’envoi de vrais messages personnalisés.

Lorsque vous envoyez une invitation sur LinkedIn, faites allusion dans votre message à un point particulier, voire en commun, que vous avez noté en visionnant le profil de la personne en question. Interagissez en aimant des nouvelles, des publications ou en les partageant. Vous pouvez ensuite montrer votre expertise en commentant de manière subtile des posts, c’est-à-dire en apportant un éclairage ou une information supplémentaire. C’est un moyen de vous faire remarquer et d’entrer en contact avec des utilisateurs de LinkedIn qui occupent un poste clé.  Si, lors d’un entretien d’embauche, votre interlocuteur vous connaît déjà un petit peu grâce aux interactions ou conversations que vous avez eues avec lui sur les réseaux sociaux, vous avez un temps d’avance sur les autres candidats. »

Un profil LinkedIn ou Viadeo peut-il remplacer le CV classique ?

« Un profil LinkedIn ou Viadeo ne remplacera jamais un CV classique. Il doit être utilisé de manière complémentaire. En revanche, rien n’empêche de créer un curriculum vitae avec un affichage dynamique, par l’intermédiaire d’un outil comme Prezi, pour l’insérer dans son profil LinkedIn, ou encore de créer un CV vidéo.

Utiliser un réseau social professionnel est une valeur ajoutée. La rubrique ‘Résumé’, sur LinkedIn, que vous devez absolument remplir, vous permet de vous exprimer autrement. Différenciez-vous en montrant au recruteur la part humaine qui réside en vous, vos envies, votre enthousiasme, votre détermination… Parlez à la première personne. Exprimez des choses qu’on aura du mal à déceler dans les éléments très factuels d’un CV. Utilisez des mots et un style d’écriture qui attireront l’attention. »

Quels conseils et astuces donneriez-vous à un étudiant ou à un diplôme souhaitant renforcer ses chances d’intégrer le marché du travail ?

« Etre présent et actif sur les réseaux sociaux professionnels dès la première année d’études, ne serait-ce que dans un premier temps pour trouver un stage. Construire un profil attractif ou obtenir, par exemple, des recommandations prend du temps. Il faut donc s’inscrire très tôt. Vous devez privilégier les recommandations écrites aux recommandations par mots-clés. Elles ont plus de poids aux yeux des recruteurs. Il faut donc penser à anticiper et suggérer des recommandations pendant vos stages.

Enrichissez votre profil LinkedIn en ajoutant des photos, des documents (diplômes), des vidéos, des liens, des lettres manuscrites de recommandations,… Égayez votre profil en ajoutant des petits éléments visuels comme ceux-ci : « ► ✓ ● ✪ → « . Gardez toujours en tête que visibilité ne veut pas forcément dire crédibilité. Essayez de gérer au mieux votre e-réputation en ne postant pas des choses trop personnelles et en surveillant régulièrement ce que l’on dit de vous sur la toile ou comment vous êtes perçu(e). Il existe différents outils pour cela : Google Alertes, Nothing To Hide, WebMii… « 

Est-ce encore possible d’innover sur les réseaux sociaux en vue de se faire embaucher ?

« On peut encore et toujours innover sur les réseaux sociaux, ne serait-ce parce que ceux-ci ne sont pas figés et que, techniquement, ils offrent au fil du temps de nouvelles fonctionnalités et donc de nouvelles possibilités de créativité. On peut également se différencier et innover en gardant en tête certains principes et en essayant de les appliquer :

Authenticité de votre présence : restez vous-même (« Be yourself, everyone else is already taken », Oscar Wilde).

Originalité de votre candidature (un CV sur Instagram, par exemple).

Personnalisation de votre message : informez-vous de manière très précise sur les entreprises que vous souhaiteriez rejoindre. Vous allez trouver les bonnes personnes à qui vous adresser. Recueillez des informations sur elles et sur ce qu’elles publient sur les réseaux sociaux. Utilisez ensuite les éléments les plus pertinents dans la conversation pour montrer à un recruteur que vous connaissez bien l’entreprise en question, son actualité, son activité, ses valeurs, ses codes…

Inspiration : soyez curieux. Cherchez et trouvez de bonnes idées. Adaptez-les à vous, votre histoire, votre parcours, votre projet professionnel. Surtout évitez le copié-collé.

Bienveillance et empathie : pensez d’abord à donner avant de recevoir. »

Merci à #LeSorbonnaute

Source : Université Paris – La Sorbonne